Nous soutenir
Le constat
La Petite Ceinture, c’est...
Un corridor écologique
La Petite Ceinture est une trame verte pour la capitale. En effet, elle relie nombre des plus grands parcs parisiens et sert ainsi de couloir permettant aux animaux de circuler à travers la ville. Cette faculté et  son écosystème riche et divers en font (avec les bois de Boulogne et de Vincennes) la plus grande réserve de biodiversité de la capitale.

C’est pourquoi notre projet vise à (1) préserver la faune et la flore exceptionnelles de cet espace, et (2) à l’agrandir en reliant par des promenade vertes les différents tronçons de la Petite Ceinture, créant de nouvelles connexions vertes.
40 ha
d'espaces vert existants
24
espaces verts reliés
près de 1000
espèces animales et végétales répertoriées
La Petite Ceinture s’élance vers la Seine au niveau de la Rue des Meuniers (Petite Ceinture du 12ème), printemps 2020.
Un parcours culturel
La Petite Ceinture est un bouillon de culture ! La promenade le long de ses rails, bordés de street-art, est en elle-même une expérience culturelle marquante, dont le patrimoine ferroviaire raconte l’histoire de la ville. Mais ce n’est pas tout : elle a aussi la particularité de relier de nombreux lieux insolites et ouverts, comme ses anciennes gares transformées en salles de concert, en espaces culturels, en restaurants, ou en tiers-lieux (par exemple le Hasard Ludique, la Gare Jazz, ou le Poinçon) qui proposent une grande diversité d’activités culturelles.

Notre objectif est de valoriser le musée à ciel ouvert que constitue cette voie ferrée, ainsi que les quartiers qu’elle traverse: les anciens villages de Paris.
8
gares
transformées
17
musées
à moins de 1km
1traversée des anciens
villages de Paris
Un street-artist réaliseune fresque sur la Petite Ceinture au niveau des rails de la Gare Montparnasse.
Une trame urbaine
La Petite Ceinture est enfin une trame urbaine singulière et vivante. Cet espace atypique relie entre eux l’intégralité des arrondissements extérieurs de la capitale et permet de marcher à travers la ville sans devoir emprunter ses rues et y affronter voitures, poids-lourds et  vélos.

Outre les marcheurs, lecteurs en quête de solitude, artistes, ou simplement groupes d’amis, profitent aujourd’hui de la tranquillité de la Petite Ceinture pour s’adonner en toute liberté à leurs activités préférées.

Notre projet vise à dédier cette  trame urbaine à la marche et la promenade tout en préservant l’esprit de liberté qui y règne aujourd’hui.
9
arrondissements
traversés
plus d'1 million
habitants à moins
de 5 mins de marche
55
arrêts de métro ou
RER à moins de 500m
Deux jeunes se détendent sur la Petite Ceinture au-dessus du canal de l’Ourcq lors d’une chaude journée d’été.
Mais aujourd'hui, la Petite Ceinture est un espace morcelé
Plusieurs promenades existent aujourd’hui sur la Petite Ceinture ou au-dessus des tunnels qu’elle traverse, pour un total d’environ 10km de promenade ouverts au public (voir Le Guide pour plus de détails sur ces promenades).

Cependant, la plupart ne sont pas reliées entre elles. Résultat : la continuité de la promenade est rompue, et une grande partie de la Petite Ceinture demeure inaccessible au public, ne mettant ainsi pas assez en valeur  le patrimoine et l’actualité de cet espace magique .
Ce que nous proposons pour y remédier…
L’Association des Promeneurs de la Petite Ceinture de Paris est une association loi 1901.  
Contact : contact@promeneurs-petiteceinture.paris. 

Tous les textes, photos, vidéos et graphiques contenus sur ce site, sauf indication contraire, sont sujets aux lois de protection intellectuelle et sont la propriété de © Association des Promeneurs de la Petite Ceinture de Paris (A.P.P.C.). Aucun contenu ne peut être reproduit, stocké, dérivé ou utilisé en partie ou en intégralité sans permission écrite du propriétaire. Tous droits réservés.
© Association des Promeneurs de la Petite Ceinture de Paris I Mentions légales